Chute du cargo spatial russe : faut-il s’inquiéter ?

La Station spatiale internationale.[Nasa/AFP/Archives]

Progress, le vaisseau cargo spatial russe a entamé sa chute vers la Terre a-t-on appris mercredi 29 avril en début d’après-midi. Devenu hors de contrôle, le vaisseau de 7 tonnes pourrait retomber sur le globe terrestre. Quand ? Où ? Autant de questions qui restent aujourd’hui sans réponses.

 

Le complexe spatial russe a annoncé mercredi 29 avril avoir perdu le contrôle du vaisseau inhabité Progress. Il avait pour mission de ravitailler la Station spatiale Internationale (ISS). Un responsable du complexe russe a par ailleurs déclaré à l’AFP, qu’il "est impossible de dire quand exactement le cargo retombera sur Terre. Mais la chute s’effectuera dans des conditions incontrôlables".

Les responsables russes tentent encore de reprendre le contrôle du vaisseau mais la mission s’annonce difficile puisque la machine ne peut plus ni recevoir ni émettre de données télémétriques comme le précise le site sciencesetavenir.fr.

Va-t-on subir la chute des débris ? Les chances d’être touché par le vaisseau russe sont assez minces. Premièrement, parce que le cargo spatial devrait totalement se désintégrer en rentrant dans l’atmosphère.

Deuxièmement, parce que la Terre est à 80% composée d’eau. Selon le journaliste du Guardian, James Ball, il y a une chance sur 3200 que quelqu’un soit touché par le vaisseau. Et pour rassurer totalement, le journaliste précise qu’il y a une chance sur 2200 milliards que Progress ne tombe sur une zone fréquentée.

 

 

Quand les débris toucheront-ils la Terre ?

L’amarrage du vaisseau avec l’ISS était prévu pour le 30 avril. Finalement, l’agence russe a annoncé que de possibles débris étaient attendus entre le 7 et le 11 mai. En effet, des morceaux de Progress pourraient résister à la dégradation lors de leur passage dans l'atmosphère du fait de leurs masses et de leurs compositions. Pour les plus curieux, le site internet Satflare.com, propose de suivre en temps réel la progression de l’engin spatial. 

 

Les internautes inquiets

Sur Twitter, les internautes sont partagés entre inquiétude et humour. En témoigne ces quelques tweets.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles