Présidentielle américaine : il a voté depuis l’espace

Les astronautes doivent entamer des démarches un an avant leur mise sur orbite. [NASA Johnson]

En vertu d'une loi adoptée en 1997 au Texas, il est possible de voter à l’élection présidentielle américaine depuis l’espace.

Shane Kimbrough, le seul astronaute américain actuellement dans l'espace, a donc rempli son devoir civique depuis la Station spatiale internationale (ISS) d’après la Nasa. Arrivé dans la station orbitale le 19 octobre dernier à bord d'un vaisseau spatial russe Soyouz pour une mission de plusieurs mois, Shane Kimbrough n'a pas indiqué pour qui il avait voté.

A lire aussi : Présidentielle américaine, le Jour J

On s'en doute, voter depuis l'espace est assez laborieux. Les astronautes doivent entamer des démarches un an avant le lancement en choisissant les scrutins (local, de l'Etat et fédéral) auxquels ils souhaitent participer quand ils seront sur orbite. Six mois avant l'élection, ils reçoivent un formulaire d'inscription pour voter par correspondance. Pour Shane ce fut via internet.

Une possibilité offerte depuis 19 ans

En réalité, la loi qui autorise les astronautes à voter depuis l’espace n’est applicable qu’aux résidents du Texas, là où la plupart des astronautes habitent. En effet, le centre spatial Johnson de la Nasa se trouve à Houston. Le premier Américain à avoir voté depuis l'orbite terrestre était David Wolf. En 1997, à bord de l'ancienne station spatiale russe Mir, il avait voté à scrutin local. En 2004, Leroy Chiao avait été le premier à voter à une élection présidentielle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles