Vidéo : il atteint les 333 km/h sur son vélo-fusée

François Gissy atteint les 333 km/h sur son vélo-fusée.[Capture Youtube.]

Un Français de 32 ans a battu son propre record de vitesse sur son vélo-fusée. 333 km/h au compteur...

 

François Gissy a battu vendredi sur le circuit du Castellet (Var) son propre record de vitesse sur son vélo-fusée. Il est parvenu à propulser son engin à la vitesse de 333 km/h, bien mieux que sa précédente marque de 263 km/h. La Ferrari venue donner le change son étrange machine a été laissée sur place.

Le vélo-fusée est de conception française. Le moteur a été développé par l'ingénieur Arnold Neracher comme l'explique François Gissy à Corse Matin : "Le moteur est un propulseur fusée. Il fonctionne avec du peroxyde d’hydrogène très concentré à 90%. Si vous en mettez sur une chaussure, ça prend feu. Le liquide vient à travers un catalyseur. Le peroxyde d’hydrogène dégage énormément de chaleur en se décomposant. Au final, c’est même écologique, car il ne sort que de la vapeur d’eau et de l’air du pot d’échappement. Le tout crée une poussée qui me propulse."

 

Hi-tech et home-made

Les autres éléments du vélo fusée ont été conçus très simplement : "Le reste du vélo est fait maison, raconte François. Le cadre a été fait chez des amis en Espagne. Les freins sont de banals patins en caoutchouc bas de gamme. Les pneus, en revanche, sont faits pour la vitesse. Ils ont été testés par Michelin à 300 km/h pendant une heure avec 100 kg de charge sur chaque pneu."

Le record a été établi sur le circuit du Castellet car celui-ci semblait être le mieux adapté. "Un billard", explique François. En effet, la moindre bosse pourrait faire s'envoler le vélo... et son conducteur.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles