Armstrong condamné à une amende record

Armstrong avait avoué s'être dopé pendant sa carrière lors d'un entretien avec Oprah Winfrey, le 14 janvier 2013.[GeorgesBurns/OWN/AFP]

L'ancien coureur cycliste Lance Armstrong a été condamné lundi 16 février à une amende record de 10 millions de dollars à payer à la société d’assurance SCA Promotions.

 

Lance Armstrong va devoir payer 10 millions de dollars (8,8 millions d’euros) à SCA Promotions, selon un commmuniqué de la société texane. C’est une amende record, pour un particulier, dans l’histoire judiciaire américaine. L’absence de regrets de la part du sportif a conduit le tribunal d’arbitrage du Texas à prononcer cette peine.

"Nous sommes très contents de la décision. Il est difficile de décrire le préjudice que les mensonges de Lance Armstrong avaient fait subir à SCA. C'est donc un bon début dans la réparation des préjudices subis" s’est félicité SCA Promotions.

 

Fin d’un long feuilleton financier

SCA Promotions, ancien sponsor du cycliste, avait payé à Lance Armstrong des bonus de 4,5 millions de dollars pour ses victoires du Tour de France entre 2001 et 2003.

La société avait toutefois refusé de régler 5 millions de primes pour sa victoire en 2004. Deux ans plus tard, elle a été condamnée à payer 7,5 millions de dollars à l’ancien cycliste qui jurait avoir gagné sans se doper.

En 2013, le sportif avait finalement reconnu s’être dopé, il est maintenant privé à vie de cyclisme et ses sept victoires sur le Tour de France lui ont été retirées. Suite à cela, la société SCA Promotions lui a réclamé 12 millions de dollars de dommages et intérêts

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles