Lance Armstrong, le mythe déchu

L'ancien cycliste Lance Armstrong lors d'une réunion sur le cancer, le 29 août 2012 à Montréal [Rogerio Barbosa / AFP/Archives] L'ancien cycliste Lance Armstrong lors d'une réunion sur le cancer, le 29 août 2012 à Montréal [Rogerio Barbosa / AFP/Archives]

L'ombre envahissante du dopage a fini par recouvrir Lance Armstrong, tombé du piédestal sur lequel l'avaient juché ses sept victoires dans le Tour de France, de 1999 à 2005.

Si le Texan, réchappé du cancer et à l'origine d'une fondation pour lutter contre la maladie, garde des soutiens dans son pays, il a été mis au ban de son sport après le jugement de l'Agence antidopage américaine (Usada) prononcé en août et ratifié en octobre par l'Union cycliste internationale (UCI).

Convaincu d'un dopage organisé à l'échelle de son équipe, à partir pour l'essentiel des témoignages à charge de ses anciens coéquipiers, il a été radié et a perdu tous les résultats obtenus depuis août 1998. 2012, année zéro pour Armstrong, véritable mythe déchu.

Vous aimerez aussi

Azerbaïdjan Jeux Européens : quels sports sur quelle chaîne ?
Julian Alaphilippe Alaphilippe, la perle du cyclisme français
cyclisme Paris-Roubaix : la SNCF porte plainte contre X après le franchissement d’un passage à niveau

Ailleurs sur le web

Derniers articles