La nouvelle ère des Bleus, par Pierre Ménès

Pierre Ménès.[A MEUNIER / ICON SPORT / POUR DIRECTMATIN]

On a changé d’ère avec l’équipe de France. Il suffit d’aller sur les réseaux sociaux pour s’en apercevoir. A chaque rassemblement, des dizaines de photos sont postées, montrant les différentes activités des Bleus à Clairefontaine.

 

Régulièrement, on peut les voir en train de sourire, de se faire des «poutous» ou autres moments de complicité. Avec ces clichés et leur publication au grand public, on continue le travail de polissage de l’image d’Hugo Lloris et ses coéquipiers entreprit pendant la Coupe du monde au Brésil. On veut absolument nous montrer qu’on a affaire à une bande de copains.

 

Ronaldo va tester notre défense

Mais, personnellement, je m’en fiche un peu de tout ça. Tout ce qui m’intéresse est de voir les joueurs de Didier Descamps développer un jeu de qualité, avec de l’ambition. Et l’ambition, ce n’est pas ce qu’on a pu voir en 8e de finale du Mondial contre le Nigeria (2-0), et encore moins en quart de finale face à l’Allemagne (0-1). 

En revanche, les deux matchs de rentrée début septembre contre l’Espagne (1-0), mais aussi en Serbie (1-1) ont été beaucoup plus intéressants dans leur contenu.

Comme pour toutes les sélections nationales, il y a encore quelques soucis. Mais le souci principal de Deschamps est d’être contraint de devoir faire appel à des joueurs qui ne sont pas forcément titulaires dans leur club respectif. C’est le cas notamment pour Raphaël Varane, Mamadou Sakho, Eliaquim Mangala ou encore Yohan Cabaye, pour ne citer qu’eux.

Les Bleus sont actuellement dans une période de 24 mois de matchs amicaux, donc ce n’est pas trop grave. Mais plus ils se rapprocheront de l’Euro 2016, plus cela risque d’être problématique.

Pour ce qui est de la rencontre de demain soir contre le Portugal, l’attraction principale sera évidemment Cristiano Ronaldo. Le joueur du Real Madrid est dans une forme époustouflante. Il marque but sur but depuis le début de la saison.

Il sera donc intéressant de voir comment la défense française va réagir face à un joueur de ce niveau, qui est surtout bien au-dessus de ce qu’il a pu montrer à la Coupe du monde où il a joué sur une jambe.

 

À suivre aussi

Antoine Griezmann et les Bleus sont placés dans le chapeau 2.
Football Un groupe de la «mort» pour les Bleus à l’Euro 2020 ?
Le tirage au sort aura lieu le 30 novembre à Bucarest.
Football Les chapeaux pour le tirage au sort de l’Euro 2020
Jo-Wilfried Tsonga avait offert le premier point à la France.
Tennis Coupe Davis : Les Bleus viennent à bout du Japon dans la douleur

Ailleurs sur le web

Derniers articles