Vidéo : les Bleuets, chambreurs et arrogants, sont éliminés et humiliés

Layvin Kurzawa n'aurait pas du chambrer les Suédois.[Capture Youtube.]

Les Bleuets ont vécu une terrible déconvenue mardi soir. Rapidement menés au score, le but de Layvin Kurzawa à la 87e minute qualifiait pourtant les Espoirs français pour l'Euro 2016. Le défenseur monégasque, qui a chambré ses adversaires après son but, a vite déchanté. Une dernière réalisation de Lewicki a éliminé des Français suffisants. 

 

Les Espoirs français n'ont pas su conserver leur avantage obtenu lors du match aller (2-0) lors des barrages qualificatifs pour l'Euro Espoirs. La réalisation de Lewicki à la 71e éliminait les Bleuets, menés 2-0 depuis la 35eme... jusqu'au but de Kurzawa à la 87e minute. A 3-1 pour la Suède, c'est la France qui disputait l'Euro Espoirs. Mais...

 

Des Français trop arrogants, "comme d'habitude"

Le défenseur monégasque, pris par la joie du buteur, chambre alors les joueurs suédois auxquels il adresse un salut militaire. Geste inconvenant, manque de respect pour l'adversaire, la Suède n'abandonne pas et continue d'attaquer. Et deux minutes plus tard, Kiese Thielin inscrit le but libérateur pour les Jaune et Bleu sur corner. Un but qui élimine la France (4-1) et qui sonne comme une leçon d'humilité pour les Bleuets. "Ne pas vendre la peau de l'ours (suédois) avant de l'avoir tué". Les Français ont vu à quel point un ours blessé mais pas tué peut faire mal.

Les Suédois ne manquent alors pas de renvoyer à la figure des arrogants Français l'humiliant salut militaire lancé par Kurzawa. Et comme l'explique le double buteur suédois Thielin, "nous avions vraiment confiance en nous et cela a fait toute la différence. L'ambiance sur le terrain ? Les Français étaient trop arrogants, comme d'habitude."

 

 

Interrogé par l'AFP sur le comportement de ses joueurs, Pierre Mankowski, l'entraîneur des Espoirs français est cinglant : "Ça, je trouve que ce n'est pas normal. On doit respecter tout le monde, surtout un adversaire qui fait un tel match. Ils se sont battus, ils méritent leur victoire, c'est tout. Nous, là-dessus, on doit être petit bras. On a la chance de revenir dans le match, on peut encore se qualifier, et là, d'un seul coup on pense que ça y est, on a tout gagné. On n'a rien gagné, on a juste marqué un but et c'est tout.»

Après cette énorme désillusion, les Bleuets regarderont une fois encore l'Euro à la télévision.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles