L’OM reprend ses aises

Le milieu de l'OM Mathieu Vlabuena en discussion avec ses partenaires André Ayew et André-Pierre Gignac, contre le PSG au Vélodrome, le 6 octobre 2013 [ / AFP]

Que les Parisiens se le disent. L’OM n’est pas disposé à laisser sa première place aussi facilement.

 

Mis sous pression par le PSG, revenu à une longueur au bénéfice de son succès à Lorient (1-2), le club olympien a repris, dimanche, ses distances avec son éternel rival grâce à sa victoire sur Lens (2-1) en clôture de la 12e journée de L1. A une semaine du choc au Parc des Princes, quatre points séparent les deux formations en tête du championnat. Mais pour bénéficier de ce matelas un peu plus confortable, les Marseillais ont dû s’employer face à une jeune garde lensoise décomplexée.

 

Mandanda décisif

Moins fringuant qu’à l’accoutumée et réduits à dix, après l’expulsion d’Alaixys Romao (76e), ils ont été bougés comme rarement cette saison. Tout avait pourtant bien commencé avec une entame de match maitrisée et ponctuée par une tête de Nicolas N’Koulou sur un corner de Florian Thauvin (10e). L’international Espoirs s’est ensuite mué en buteur pour soulager le stade Vélodrome et ses supporters (60e).

Car, le reste du temps, ils ont longtemps vu leurs protégés mis en difficulté par des Nordistes récompensés de leurs efforts par l’égalisation de Baptiste Guillaume (31e). Et les Sang et Or auraient même mérité de repartir avec au moins un point. Mais Steve Madanda, en grande forme depuis le début de la saison et auteur d’un arrêt décisif (95e), en a décidé autrement. Les attaquants parisiens n’ont qu’à bien se tenir.

 

À suivre aussi

Football Ligue 1 : l'OM recolle au podium et enfonce Monaco au terme d'un match fou
Football La Ligue 1 en direct : vainqueur à Monaco (3-4), l'OM enchaine une troisième victoire
Football PSG : Anne Hidalgo félicite Neymar pour son but

Ailleurs sur le web

Derniers articles