Cristiano Ronaldo Ballon d'or 2014

[FABRICE COFFRINI / AFP]

Cristiano Ronaldo a été désigné lundi à Zürich (Suisse) Ballon d'or 2014. C'est la troisième fois qu'il reçoit ce prestigieux trophée récompensant le meilleur joueur de football de l'année passée.

 

Jamais deux sans trois. Cristiano Ronaldo a reçu lundi, à Zurich (Suisse), le troisième Ballon d’Or de sa carrière (après 2008 et 2013) des mains du jeune retraité Thierry Henry et devient ainsi l’égal de Michel Platini, Johan Cruyff et Marco Van Basten. 

Si Messi, deuxième du vote, semblait en retrait cette année, l’attaquant du Real Madrid était en concurrence avec le portier allemand du Bayern Munich. Champion du monde au Brésil et véritable révolutionnaire de son poste. 

Malheureusement, Neuer, troisième du vote derrière Lionel Messi, ne succédera pas à Lev Yachine, seul gardien à avoir remporté cette distinction. Mais comment aurait-il pu en être autrement tant CR7 ? 

 

Des statistiques affolantes

Décisif à maintes reprises, auteur de 61 buts en 60 matchs et de 19 passes décisives sur toute l’année civile, avec le Real Madrid et la sélection portugaise, le tenant du titre, âgé de 29 ans, a réalisé sa meilleure année. 

Car même s’il n’a pas eu la joie de pouvoir briller lors du Mondial au Brésil, le natif de Madère a toutefois ajouté quelques lignes à son palmarès. Avec 17 buts inscrits en Ligue des champions, Ronaldo a établi une nouvelle marque de référence  permettant au Real Madrid de décrocher la 10e C1 de son histoire, la fameuse «decima». 

Avec le club Merengue il a également soulevé la Coupe du Roi et de la Coupe du monde des clubs. 

"Ce qu’a fait Ronaldo au cours de cette saison, c’est formidable. Il y a eu le record de buts marqués, la Ligue des champions, des passes décisives, c’est une très grande année pour lui", a tenu à rendre hommage hier, Lionel Messi. Si même lui le dit.

 

Les autres récompenses de la soirée :

Joueuse de l’année : Nadine Kessler (Allemagne).
Meilleur entraîneur : Joachim Löw (sélectionneur de l’équipe d’Allemagne).
Meilleur entraîneur féminin : Ralf Kellerman (entraîneur de Wolfsburg).
Prix Puskas : James Rodriguez (Colombie).
Equipe-type FiFPro : Manuel Neuer (g.) - Philip Lahm, David Luiz, Thiago Silva, Sergio Ramos - Angel Di Maria, Tony Kroos, Andrés Iniesta - Arjen Robben, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles