Fifa : Quatre candidats pour la présidence

Le président de la Fifa Joseph Blatter lors du 64e congrès de l'institution, le 11 juin 2014 à Sao Paulo [AFP]

Les candidats à la présidence de la FIFA avait jusqu'à ce jour pour déposer leur dossier. Ils sont trois à briguer le poste de Sepp Blatter, en poste depuis 1998.

 

Le Suisse de 78 ans brigue un cinquième mandat à ce poste. Si ses années à la tête de la Fifa ont été marquées par de nombreuses polémiques, il reste le favori pour sa propre succession.

Face à lui, on retrouve le prince jordanien Ali ben Al-Hussein, 39 ans, l'un des vice-présidents de la plus haute instance du football. Troisième candidat de poids : Michael van Praag, 67 ans, président de la fédération néerlandaise de football.

 

Critères sévères

Ces deux derniers candidats disposent de dossiers solides répondant aux critères de la Fifa: ils disposent de cinq parrainages de fédérations affiliées à l'institution (clause non-remplie par les Français David Ginola et Jérôme Champagne qui ont été recalés) et ils ont joué un rôle actif dans l’administration du football durant deux des cinq dernières années.

C’est moins le cas de Luis Figo , 42 ans, dernier candidat à se présenter. Le footballeur portugais, Ballon d’or en 2000, a certes reçu assez de parrainages, mais ne dispose peut-être pas de l'expérience attendue.

Après un passage devant la chambre d'instruction de la commission d'éthique, ce sera au bureau de la commission électorale, chargée de valider les candidatures, de trancher et de donner ou non son assentiment sous dix jours.

Le nom du nouveau président sera dévoilé le 29 mai prochain à Zurich.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles