Ligue des Champions : Monaco passe dans la douleur

Les Monégasques ont fini par craquer. [AFP / ARCHIVES]

Monaco ne fera pas son entrée dans l’histoire de la Ligue des champions. Et c’est peut-être mieux comme ça, même si ce n’est pas passé loin. Malgré son revers subi, mardi en 8es de finale retour, face à Arsenal (0-2), le club de la principauté n’est en effet pas devenu le premier club à être éliminé de la compétition après s’être imposé 3-1 à l’extérieur au match aller.

 
 
Une élimination qui aurait été vécue comme une terrible désillusion pour les hommes de Leonardo Jardim qui ont tremblé jusqu’au bout pour valider leur billet pour les quarts de finale avec une fin de match irrespirable. Car les Gunners ont touché du doigt l’espoir de réaliser l’improbable exploit en exerçant une énorme pression de la première à la dernière minute.
 
Acculés dans leur moitié de terrain, les Monégasques ont fini par craquer une première fois sur une énième occasion des Gunners conclue par Olivier Giroud (35e). Si maladroit sur la pelouse de l’Emirates Stadium trois semaines plus tôt, l’attaquant français s’est montré plus réaliste pour inscrire son premier but de la saison sur la scène européenne.
 

Subasic décisif

Une réalisation qui n’a fait qu’accentuer la domination de la formation anglaise. Et à dix minutes du coup de sifflet final, elle s’est une nouvelle fois concrétisée grâce à Aaron Ramsey (79e), plongeant le stade Louis II dans l’angoisse et l’inquiétude.

Car la qualification de Monaco ne tenait alors plus qu’à un fil, qui a été à la limite de céder sans un arrêt décisif sur sa ligne de Danijel Subasic (83e). Mais il a finalement tenu bon pour rejoindre le PSG dans le Top 8 européen.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles