Lyon battu par Nice, le PSG reste leader

Nice peut exulter, il vient de battre le leader Lyon chez lui.[JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP]

Lyon a laissé la tête de la Ligue 1 de football au Paris SG après s'être incliné devant Nice (2-1), samedi sur son terrain de Gerland au terme d'un match de la 30e journée dominé par les Lyonnais, stériles offensivement en l'absence d'Alexandre Lacazette.

 

Les Rhodaniens, 2e, qui accusent désormais un point de retard sur le PSG, n'ont gagné que deux fois sur les huit dernières journées (4 nuls, 2 défaites) et surtout jamais sans Lacazette, suspendu face aux Aiglons comme Samuel Umtiti et Henri Bedimo.

L'entraîneur Hubert Fournier avait, en revanche, pu compter sur le retour de Yoann Gourcuff en meneur de jeu, absent dimanche dernier à Marseille. Toutefois le Breton s'est de nouveau blessé en début de seconde période avant de quitter son poste sans attendre l'entrée en jeu de son remplaçant, Mohamed Yattara, laissant alors, dans une attitude aussi surprenante que désinvolte, ses coéquipiers jouer à dix.

 

Nice joue à dix

De leur côté, les Niçois, réduits à dix après l'exclusion de Lloyd Palun (56) qui avait provoqué le penalty égalisateur (1-1), transformé par Maxime Gonalons accordé pour une faute sur Nabil Fekir, ont mis un terme à une série de quatre revers de suite. Ils remontent au 12e rang (37 points) en attendant les matches de samedi soir et dimanche.

C'est l'OGCN qui avait ouvert la marque en première période avec un but de Carlos Eduardo qui trouvait la faille d'une reprise acrobatique à la suite d'un corner joué par Valentin Eysseric et une première tête de Mathieu Bodmer (23).

Les Niçois ont repris l'avantage en fin de partie sur un penalty transformé par Eysseric, sifflé pour une faute de Bakary Koné sur Alassane Plea (86).

 

Lyon laborieux

Laborieux dans l'animation offensive, les Lyonnais ont bien eu quelques occasions avec une reprise de Gonalons, arrêtée par le gardien Simon Pouplin après un coup franc joué par Gourcuff (15).

Pouplin détournait aussi d'une claquette une tentative de Mouhamadou Dabo (20) avant qu'Eric Bauthéac ne repousse sur la ligne un tir de Corentin Tolisso après une première reprise de la tête de Bakary Koné (33). Le portier azuréen Pouplin intervenait ensuite sur une tentative de Jordan Ferri (33).

 

Jallet dangeureux

Malgré sa domination en seconde période, l'OL, en avantage numérique, n'a guère été précis. 

Hormis le penalty de Gonalons, deux tirs non cadrés de Gourcuff et Christophe Jallet concrétisaient les entreprises lyonnaises (47, 74). Dans le temps additionnel, Jallet se montrait encore dangereux à deux reprises (90+2, 90+6).

 

Paris leader à l'issue de la journée

Du côté des Aiglons, le gardien de l'OL, Anthony Lopes est bien intervenu sur deux tentatives de Carlos Eduardo et Alassane Plea (15, 21) alors que Jallet s'interposait devant Valentin Eysseric à la réception d'un centre de la droite (35). 

Après la mi-temps, Eysseric, malgré une belle position manquait l'opportunité de donner l'avantage à son équipe (52). Avant d'y parvenir en toute fin de match en transformant le pénalty qui offrait une victoire précieuse aux Niçois, mais aussi aux Parisiens qui sont désormais en tête de la Ligue 1.

 

À suivre aussi

Football La Ligue 1 en direct : Lyon concède le nul (0-0) contre Dijon pour la première de Rudi Garcia
Rayan Cherki a décidé de signer son premier contrat professionnel à Lyon jusqu'en 2022.
Football Qui est Rayan Cherki, le grand espoir du football français ?
Angel Di Maria bat de près le gardien de Nice Walter Benitez, le premier but de son doublé à l'Allianz Riviera, le 18 octobre  2019 [Valery HACHE / AFP]
Football Ligue 1 : le PSG s'impose à Nice (4-1)

Ailleurs sur le web

Derniers articles