Mondial féminin de football : les Bleues rêvent en grand

Les Bleues de Philippe Bergeroo font partie des favorites à la Coupe du monde féminine au Canada. Les Bleues de Philippe Bergeroo font partie des favorites à la Coupe du monde féminine au Canada.[JODY AMIET / AFP]

L’équipe de France féminine de football fera, ce mardi (à 19h), son entrée dans la Coupe du monde au Canada face à l’Angleterre avec pour objectif avoué de décrocher le titre suprême.  

 

Elles commençaient à trouver le temps long. Arrivées sur le sol canadien depuis une dizaine de jours, les Bleues attendaient avec impatience d’entrer dans le vif du sujet et d’en découdre, ce mardi, avec l’Angleterre pour leur première rencontre dans le Mondial féminin.

«On a qu’une hâte, c’est de commencer cette compétition, a lâché Marie-Laure Delie. Ça fait deux ans qu’on se prépare pour ce match.» Et ce choc de grande envergure, déjà décisif pour la première place du groupe F, doit servir à la bande de Philippe Bergeroo de rampe de lancement pour atteindre les sommets.

 

4e en 2011

Car si elle avait créé la surprise avec sa 4e place décrochée en Allemagne en 2011, après avoir sorti les Anglaises en quart de finale, l’équipe de France fait clairement partie des sérieux prétendants au titre suprême cette année.

«L’équipe a pris confiance, a confié le sélectionneur tricolore. On ne se prend pas pour ce qu’on n’est pas, mais on s’est rapproché des meilleures.» Pour s’en apercevoir, il suffit de regarder le classement Fifa, où Wendie Renard et ses coéquipières ont grimpé jusqu’au 3e rang mondial.

 

Finale le 5 juillet

Ce classement, ajouté aux résultats probants enregistrés depuis l’élimination prématurée en quart de l’Euro 2013, ne fait que nourrir les ambitions de ces Bleues, qui n’ont aucune intention de plier bagage avant le dimanche 5 juillet, date de la finale.

«Il y en a marre de terminer 2e ou 4e, surtout 4e, a déclaré Delie. L’objectif, c’est d’aller chercher le titre.» Et pour certaines, qui vivent leur dernière grande aventure en Bleu, c’est maintenant ou jamais. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles