Qui est Michel, le nouvel entraîneur de l’OM ?

Michel, le nouvel entraîneur de l'OM. [VIRGINIE LEFOUR / BELGA / AFP]

Dix jours après la démission retentissante de Marcelo Bielsa, l’OM a trouvé son nouvel entraîneur en la personne de Michel. L’entraîneur espagnol, qui s’est s’engagé ce mercredi 19 août avec le club olympien, est reconnu pour son style de jeu offensif et son expérience dans la formation.

 

L’Olympique de Marseille tient le successeur de Marcelo Bielsa. L’entraîneur espagnol Michel, qui a déjeuné mercredi avec le président Vincent Labrune, le directeur général Philippe Perez et le directeur général adjoint Luc Laboz, s’est engagé pour deux ans et succède ainsi au coach argentin, démissionnaire à l’issue de la défaite face à Caen (0-1) lors de la 1ère journée de Ligue 1.

Agé de 52 ans, José Miguel Gonzalez Martin del Campo, dit Michel, était sans club depuis son limogeage de l’Olympiakos Le Pirée en janvier dernier. Un renvoi en partie justifié par la non qualification de la formation grecque pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, alors qu’elle occupait la deuxième place du championnat, à un point du PAOK Salonique après seize journées. Arrivé en 2013, Michel avait décroché deux titres de champion (2013, 2014) et une Coupe de Grèce (2013).

 

Ancien joueur du Real 

Avant cette première expérience à l’étranger, l’ancien milieu de terrain, qui a fait l’essentiel de sa carrière de joueur au Real Madrid (1982-1996), avait fait ses débuts d’entraîneur sur le banc du Rayo Vallecano (2005-2006), avant d’être nommé directeur du centre de formation du Real et de prendre en main la réserve du club madrilène durant une saison.

Michel a ensuite dirigé Getafe (2009-2011) avec un certain succès. Nommé en avril 2009, il a permis au club de se sauver de la relégation à la dernière journée avant de terminer à la 6e place de la Liga la saison suivante, le meilleur classement de l’histoire des Azules.

Son expérience a été beaucoup moins glorieuse au FC Séville, où il est resté moins d’un an en poste (de février 2012 à janvier 2013) en raison des mauvais résultats de la formation andalouse.

 

Style de jeu offensif

Mais Michel reste reconnu pour être notamment un adepte du beau jeu avec une philosophie tournée vers l’offensive, comme l’était "El Loco". "Michel demande beaucoup à ses joueurs, notamment de prendre du plaisir pour présenter un football offensif et agréable. A l’image de l’école espagnole, la possession de balle est un atout important dans son approche. Il reste fidèle à ses idées", peut-on ainsi lire sur le site officiel de l’OM.

Son expérience dans la formation et la post-formation a également séduit l’état-major marseillais dans le but d’encadrer un effectif olympien relativement jeune.

Autant de qualités qu’il va devoir rapidement mettre à profit pour enfin lancer la saison de l’OM.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles