Steven Gerrard et son pénis en sang

Steven Gerrard a quitté Liverpool en fin de saison dernière pour rejoindre le Los Angeles Galaxy en MLS. Steven Gerrard a quitté Liverpool en fin de saison dernière pour rejoindre le Los Angeles Galaxy en MLS.[Adrian Dennis / AFP]

Dans son autobiographie My Story, Steven Gerrard raconte qu’il a vécu une expérience douloureuse au cours d’un match de Coupe d’Angleterre avec une coupure au niveau des parties intimes.

 

La vie de footballeur réserve parfois de drôles de surprises. En dehors mais aussi sur les terrains. Steven Gerrard en a fait l’amère expérience. Dans son autobiographie My Story, qu’il a confiée au Daily Mail, le milieu de terrain anglais retrace dans le détails ses seize saisons passées sous le maillot de Liverpool. Il en a des souvenirs à raconter avec les trophées conquis avec les Reds ou encore ses buts les plus mémorables, mais aussi les moments plus douloureux.

Comme cet après-midi de Coupe d’Angleterre vécue en janvier 2014 à Bournemouth, malgré la qualification de Liverpool pour les 8es de finale de la compétition (0-2). Gerrard a été blessé aux parties intimes sur un tacle. Une blessure qui l’a terriblement fait souffrir comme il le raconte.   

 

Quatre points de suture

"Mon pénis a été coupé puis recousu lors d’une après-midi pas très romantique du côté de Bournemouth. C’était à pleurer. J’ai ressenti une douleur très aigue au niveau de mes parties intimes. Ça piquait énormément", écrit celui qui évolue désormais au Los Angeles Galaxy (MLS).

Il a dû subir quatre points de suture pour stopper l’abondant saignement et surtout les moqueries de ses coéquipiers.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles