Vidéo : Ibrahimovic dévoile son top 5 des buts avec le PSG

Zlatan Ibrahimovic a inscrit 113 buts sous le maillot du but depuis son arrivée à l'été 2012. Zlatan Ibrahimovic a inscrit 113 buts sous le maillot du but depuis son arrivée à l'été 2012.[Nolwenn Le Gouic / Icon Sport]

Depuis son arrivée au PSG à l’été 2012 en provenance de l’AC Milan, Zlatan Ibrahimovic a inscrit 113 buts sous le maillot parisien. Un total qui fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du club de la capitale. Pour le site officiel du PSG, l’attaquant parisien a dévoilé ses cinq plus beaux inscrits avec Paris.

5. Marseille - PSG (2-2), Ligue 1.

«Si je me souviens bien, on m’avait dit que le seul défenseur capable de m’arrêter en France était N’Koulou. Entendre ça, ça m’avait donné un vrai coup d’adrénaline. Il était au marquage sur moi, donc quand j’ai marqué c’était un message. Personne ne peut me stopper», a affirmé le meilleur buteur de l'histoire du PSG.

4. Marseille - PSG (2-2), Ligue 1.

«Je me souviens que quelqu’un me braquait un laser vert dans les yeux, mais même ça ne peut pas me stopper», a expliqué l'attaquant Suédois. Ce coup-franc propulsé dans les buts gardés par Steve Mandanda est une pépite.

3. Anderlecht - PSG (0-5), Ligue des Champions.

«Quand la balle est arrivée, je me suis juste dit je frappe (…). C’était devenu un missile (…) ! Même si le gardien avait sauté deux secondes plus tôt, il ne l’aurait pas arrêté», a détaillé l'attaquant du PSG. Ce jour-là, Ibra a marqué trois autres buts s'offrant un quadruplé. Une prestation unique pour lui.

2. Nantes-PSG : (1-2), Coupe de la Ligue.

«J’ai fait exactement ce que je voulais. (…) Ce n’était pas un tir chanceux, c’était un tir parfaitement exécuté», a commenté l'ancien milanais et Rémy Riou, auteur d'une relance ratée à l'origine du but, peut en témoigner.

1. PSG-Bastia (4-0), Ligue 1.

Après celle exécutée contre l'OM, c'est une autre talonnade qui clôt ce classement. «Le numéro 1 ? Je pense que c’est évident, c’était cette talonnade aérienne. Le meilleur moment, c’était la célébration. Quand j’ai sauté au dessus de la barrière, j’ai glissé et je suis tombé. Je disparais de l’image et soudain je réapparais comme un magicien», rigole Zlatan Ibrahimovic.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles