Gignac : son poteau en finale de l’Euro le “hante” toujours

La déception d’André-Pierre Gignac, le 10 juillet dernier, lors de la défaite de la France contre le Portugal (0-1 a.p.) en finale de l’Euro 2016.[Nolwenn Le Gouic/Icon Sport]

Deux mois après son poteau en finale de l'Euro 2016, André-Pierre Gignac a expliqué dimanche qu'il n'arrivait pas à oublier ce moment de tristesse.

Il aurait pu être le héros de toute la France mais le destin en a décidé autrement. Le 10 juillet dernier face au Portugal (0-1 a.p) en finale de l'Euro 2016, l'attaquant de l'équipe de France André-Pierre Gignac voit son tir s'écraser sur le poteau à la 92e minute, lors des prolongations. 

A lire aussi : Tout savoir sur André-Pierre Gignac

Un coup du sort que n'oubliera jamais l'attaquant tricolore comme il l'a expliqué dimanche à Téléfoot.  «La première semaine avait été très dure. Ça va me hanter toute ma carrière. Je me repassais sans cesse l’action», a expliqué le joueur des Tigres de Monterrey (Mexique). «J’ai pensé à la joie des coéquipiers, si j’avais marqué ce but à la 92e. Ça a été très difficile, les footballeurs ou les anciens joueurs doivent l’imaginer», a-t-il poursuivi. 

Emu lorsqu'il évoque son action de jeu, "APG" a confié en «avoir fait des cauchemars» et n'en avoir «pas dormi les trois premiers jours.»

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles