Faire campagne, c'est risqué

Bernard Lesterlin Bernard Lesterlin, député PS de l'Allier, a été victime d'un braquage le 12 avril 2012 en Nouvelle-Calédonie.[PATRICE COPPEE / AFP]

Bernard Lesterlin, député PS de l'Allier, se souviendra longtemps de sa campagne pour François Hollande. Pour son candidat… il est allé jusqu'à endurer un braquage.

Cela aurait pu être un sympathique virée à Wallis-et-Futuna pour faire campagne au nom de François Hollande. Elle s'est transformée mardi soir en grosse frayeur pour le député socialiste Bernard Lesterlin.

Vers 22h, alors qu'il faisait route vers l'aéroport de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, pour prendre un avion à destination des îles de Wallis et Futuna, le député s'est arrêté dans une station-service. Le temps de discuter avec le pompiste, et le voilà sous la menace du fusil d'un couple d'une vingtaine d'années venu braquer la station. La scène dure quelques minutes. Le temps pour les braqueurs de contraindre le pompiste de lui remettre les 580 euros de la caisse, avant de s'enfuir.

Le braquage ayant été filmé par des caméras de surveillance, les suspects ont été interpellés quelques heures après. Bernard Lesterlin, lui, a pu être auditionné à l'aéroport par la gendarmerie et a bien pris son avion. S'il n'a pas porté plainte, il aura une histoire plus vraie que nature à raconter auprès de ses électeurs.

À suivre aussi

La mairie a demandé des renforts policiers suite à l'énième braquage d'un buraliste. (illustration)
Faits divers Rhône : un buraliste braqué quatre fois en trois semaines
Insolite Vidéo : A 82 ans, elle fait fuir un voleur de son magasin a coups de canne
Insolite Vidéo : il reste tranquillement accoudé au bar en plein braquage

Ailleurs sur le web

Derniers articles