Loïk Le Floch-Prigent "extradé" vers le Togo

L'ancien patron du groupe pétrolier Elf, Le Floch-Prigent, le 20 août 2012 chez lui à Trébeurden, en France [Fred Tanneau / AFP/Archives] L'ancien patron du groupe pétrolier Elf, Le Floch-Prigent, le 20 août 2012 chez lui à Trébeurden, en France [Fred Tanneau / AFP/Archives]

L'ex-PDG d'ElF, Loïk Le Floch-Prigent, arrêté samedi à Abidjan, dans le cadre d'un mandat d'arrêt international délivré par la justice togolaise dans une affaire d'escroquerie, a été extradé vers le Togo, a indiqué dimanche une source gouvernementale.

"Loïk Le Floch-Prigent a été arrêté hier à Abidjan. Il a été extradé à Lomé hier vers 20 heures GMT. Il sera présenté demain (lundi) au juge pour être entendu", a déclaré cette source à l'AFP.

L'ancien patron du géant pétrolier français doit être entendu à la suite d'une plainte d'un homme d'affaires émirati qui affirme avoir été victime d'une escroquerie portant sur un montant de 48 millions de dollars (environ 36,5 millions d'euros).

Un ancien ministre togolais de l'administration territoriale, Pascal Bodjona, vient d'être inculpé dans le cadre de cette affaire.

M. Le Floch-Prigent a été emprisonné à plusieurs reprises en France pour corruption alors qu'il était à la tête d'Elf, de 1989 à 1993.

Vous aimerez aussi

Enquête Afrique du Sud : un ex-policier retrouvé mort après avoir révélé un réseau pédophile pendant l’apartheid
Le pape François salue les pélerins au Vatican, le 15 août 2018 [FILIPPO MONTEFORTE / AFP]
Enquête Prêtres pédophiles aux États-Unis : le Vatican exprime sa «honte» et sa «douleur»
Enquête Prêtres pédophiles aux Etats-Unis : le pape se dit du côté des victimes

Ailleurs sur le web

Derniers articles