Ecroué pour agressions sexuelles sur une quinzaine d'élèves

Des gendarmes à Saint-Denis de la Réunion, le 6 mai 2009 [Richard Bouhet / AFP/archives] Des gendarmes à Saint-Denis de la Réunion, le 6 mai 2009 [Richard Bouhet / AFP/archives]

Un enseignant en informatique a été mis en examen jeudi à Saint-Denis, puis écroué, pour des agressions sexuelles sur une quinzaine d'élèves d'une école primaire de Saint-Denis, où il intervenait régulièrement, a-t-on appris de source judiciaire.

L'homme, âgé de 25 ans, avait été placé en garde à vue mardi après les plaintes de plusieurs parents d'élèves de l'école primaire des Badamiers à Moufia, située sur les hauteurs de Saint-Denis.

Lors de son interrogatoire, il a reconnu avoir pratiqué des caresses intimes sur une quinzaine de fillettes âgées de 7 à 10 ans pendant les cours. Selon le parquet, d'autres plaintes continuent d'arriver au commissariat de Saint-Denis. "Ma fille ne souhaitait plus mettre de jupe pour aller à l'école", a déclaré un parent d'élève, à l'origine d'une des premières plaintes, début mai.

Le jeune homme a été mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans par personne ayant autorité et placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention. Selon son avocat, il a demandé à être soigné par son médecin.

Il avait démissionné de ses fonctions après la révélation des faits il y a une quinzaine de jours.

À suivre aussi

Le CP et le lycée moins chers mais le collège plus coûteux: le budget alloué par les familles pour la rentrée 2019 sera globalement en stagnation, selon une enquête de la Confédération syndicale des familles (CSF). [MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives]
Education Le coût de la rentrée scolaire stagne cette année
Le coût de la vie des étudiants va encore augmenter à la rentrée
Société Le coût de la vie des étudiants va encore augmenter à la rentrée
France Rentrée scolaire : les 4 nouveaux collèges de Seine-Saint-Denis porteront des noms de femmes

Ailleurs sur le web

Derniers articles