Un détenu arrêté un an après son évasion lors d'une permission de sortie

La ministre de la Justice Christiane Taubira serre la main d'un joueur  de basket après un match entre détenus et gardiens dont avait profité un détenu pour s'évader, le 18 mai 2012 [Mehdi Fedouach / AFP/Archives] La ministre de la Justice Christiane Taubira serre la main d'un joueur de basket après un match entre détenus et gardiens dont avait profité un détenu pour s'évader, le 18 mai 2012 [Mehdi Fedouach / AFP/Archives]

Un détenu de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) qui s'est évadé en mai 2012 en profitant d'une permission de sortie, accordée pour un tournoi de basket à Paris auquel assistait la ministre de la Justice Christiane Taubira, a été interpellé, a-t-on appris mercredi de source policière confirmant une information d'Europe1.

L'évadé, un ressortissant géorgien né en 1989, condamné pour plusieurs faits de vols et recels, a été interpellé lundi dans le XVIe arrondissement de Paris alors qu'il tentait de cambrioler un appartement, selon Europe1.

Le 18 mai 2012, il avait bénéficié d'une permission de sortie pour participer à un tournoi de basket au palais omnisports de Paris-Bercy mais ne s'était pas présenté à la prison à 21H00 comme cela était prévu. Depuis, il était recherché.

Mme Taubira avait assisté au tournoi de basket, ce qui constituait sa première sortie après sa nomination comme Garde des Sceaux, après la victoire de François Hollande.

Elle avait prôné à cette occasion "formation et réinsertion" des détenus. Mais l'évasion lui avait valu des quolibets de la droite. "La première visite de la garde des Sceaux a bien été comprise par les détenus: +c'est le retour du laxisme, on ne craint rien+", avait ironisé le secrétaire national de l'UMP en charge de la sécurité, Bruno Beschizza.

À suivre aussi

Un père de famille originaire de Niort a été incarcéré dimanche 11 août pour agression sexuelle sur sa fille mineure.
Faits divers Un homme arrêté pour agression sexuelle sur sa fille mineure
Seine-Saint-Denis Vidéo : l'IGPN saisie à la suite d'une violente interpellation à Saint-Ouen
Insolite Il remercie la police de l'avoir arrêté pour excès de vitesse

Ailleurs sur le web

Derniers articles