Dissolution des JNR : Ciotti veut aller "plus loin"

Le député UMP Eric Ciotti, le 28 novembre 2012 à Paris [Martin Bureau / AFP/Archives] Le député UMP Eric Ciotti, le 28 novembre 2012 à Paris [Martin Bureau / AFP/Archives]

Le député UMP Eric Ciotti a approuvé dimanche la procédure de dissolution lancée contre le groupe d'extrême droite Jeunesse nationalistes révolutionnaires (JNR) et a demandé que le gouvernement aille "plus loin" contre "tous les groupes violents".

"Cela sert à quelque chose de dissoudre ces mouvements (...) S'il y a une expression de violence dans un groupe associatif, il doit être dissous, c'est un principe", a déclaré l'élu des Alpes-Maritimes dans un entretien à RCJ.

"Je dis également au gouvernement qu'il faut qu'il aille plus loin et qu'il s'engage dans une dissolution générale de tous les groupes qui utilisent ou qui prônent la violence", a ajouté Eric Ciotti.

"Là, j'ai l'impression qu'il y a une forme de regard un peu partiel sous le coup de cette légitime émotion (...) Regardons tous les groupes violents et n'hésitons pas à aller très largement plus loin dans cette dissolution", a-t-il insisté.

Jean-Marc Ayrault a lancé samedi une procédure de dissolution des JNR, groupuscule d'extrême droite qui ne semble pas directement lié à la mort de Clément Méric, mais que le gouvernement soupçonne d'être en passe de constituer "un groupe de combat".

À suivre aussi

Faut-il autoriser le travail de nuit sans compensation ?
Politique Faut-il autoriser le travail de nuit sans compensation ?
Le début des horaires nocturnes pourrait être retardé de 21 heures à minuit.
Gouvernement Vers une baisse des indemnisations du travail de nuit dans les commerces alimentaires ?
Emploi Quotas d’immigration : quels métiers auraient besoin de travailleurs étrangers ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles