Un vigile des Restos du Coeur meurt après une agression

Le vigile n'a pas survécu à l'agression [DR]

Un homme, employé en tant que vigile aux Restos du Coeur, est décédé dans la nuit du lundi 24 mars à Paris à la suite d'une violente agression survenue plus tôt dans la journée.

 

L'altercation très brutale s'est déroulée dans une annexe des Restos du Coeur, située rue du Surmelin dans le XXe arrondissement, vers 18H00. Alors qu'il se rendait dans les locaux de l'association, un homme s'est fait refouler par le vigile. Il ne possédait pas de chèque alimentaire, nécessaire pour bénéficier des repas distribués par l'organisation. L'homme est alors revenu avec une pierre.

 

L'agresseur court toujours

Après s'être acharné sur le vigile, l'homme a été vu par plusieurs témoins en train de prendre la fuite, toujours muni de la pierre. La victime était déjà en arrêt cardiaque lorsque les secours sont arrivés. Ils l'ont ensuite transportée à l'hôpital Necker, dans le XVe arrondissement. L'homme a succombé à ses blessures dans la nuit. L'agresseur n'a toujours pas été interpellé par les forces de l'ordre. 

 

Les Restos du Coeur : "une petite idée comme ça"

Véronique Colucci : "L'intelligence, chez Coluche, venait du coeur"

Incendie près d’Annecy : 140 tonnes de nourriture des restos du cœur détruites

 

À suivre aussi

fait divers Le fils de Latifa Ibn Ziaten aurait inventé son agression
L'un des fils de Latifa Ibn Ziaten a été agressé alors qu'il rentrait chez lui et a dû être admis aux urgences.
Faits divers Un fils de Latifa Ibn Ziaten agressé «sauvagement»
Faits divers Essonne : un proviseur agressé par deux élèves recalés au baccalauréat

Ailleurs sur le web

Derniers articles