Disparition inquiétante d'une ado au Pas-de-Calais

Le gyrophare d'une voiture de police [Philippe Huguen / AFP/Archives] Le gyrophare d'une voiture de police [Philippe Huguen / AFP/Archives]

Un avis de recherche a été lancé pour retrouver une adolescente de 15 ans originaire du Pas-de-Calais, disparue en compagnie d'un ami de ses parents qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt.

Une information judiciaire pour soustraction de mineur a été ouverte dans l'urgence dans la nuit de samedi à dimanche car la jeune fugueuse a laissé un écrit laissant entendre qu'elle et l'ami des parents envisageraient de se suicider. L'ami serait dépressif, a expliqué à l'AFP une source judiciaire.

Un mandat d'arrêt européen a été lancé. Aucun des deux n'est connu des services de police.

Les autorités françaises suivent l'affaire de près et sont en contact notamment avec le parquet d'Amsterdam, a rapporté la source judiciaire.

Laureelen, originaire de Bully-les-Mines, est collégienne. Un avis de recherche à son nom a été publié lundi par la police.

La géolocalisation est impossible car les téléphones sont restés à leurs domiciles, a précisé la source judiciaire, mais il semble que des contacts soient maintenus par internet.

La brigade des mineurs du commissariat de Liévin est en charge de recueillir les informations au 03.21.44.92.41 ou 03.21.44.92.59.

Sur les réseaux sociaux, la police nationale a par ailleurs indiqué que la jeune fille pourrait se trouver en région parisienne, en particulier dans le IXe arrondissement de la capitale, ou encore qu'elle pourrait se rendre à Disneyland.

"On passe par toutes les phases, de tristesse, de très grosses angoisses. Elle est quand même avec une personne qui est instable psychologiquement", a estimé la mère de Laureelen, interrogée par RTL.

"Dans les deux courriers, un qu'il a laissé et l'autre qu'il a envoyé à mon ex-mari, effectivement c'est un suicide programmé et il emmènerait Laureelen. Ils partaient à Amsterdam avec de l'argent, ils allaient là-bas quelque part en profiter et finir leurs jours là-bas", a-t-elle encore déclaré.

À suivre aussi

Monique Olivier, ex-épouse de Michel Fourniret, au tribunal à Charleville-Meziere, le 29 mai 2008 [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives]
Faits divers Disparition d'Estelle Mouzin : la piste Fourniret de nouveau au coeur de l'enquête
L'ex-épouse de Michel Fourniret, Monique Olivier, a contredit jeudi, devant la juge chargée de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin en 2003.
Enquête Disparition d'Estelle Mouzin : l'alibi de Michel Fourniret contredit par son ex-femme
Justice Affaire Daval : enquête terminée, procès à venir, que va-t-il se passer maintenant ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles