Deux-Sèvres : un piéton tué par un TGV

Le TGV accidenté, avec environ 400 personnes à bord, a été immobilisé pendant plus de deux heures [Francois Nascimbeni / AFP/Archives] Le TGV accidenté, avec environ 400 personnes à bord, a été immobilisé pendant plus de deux heures [Francois Nascimbeni / AFP/Archives]

Un homme d'une cinquantaine d'années a été tué mardi, percuté par un TGV dans les Deux-Sèvres, dans un vraisemblable suicide, un accident qui a provoqué des perturbations allant jusqu'à deux heures sur l'axe ferroviaire Paris-La Rochelle, a-t-on appris auprès des secours et de la SNCF.

L'homme s'est avancé sur la voie à hauteur de la gare de Mauzé-sur-le-Mignon, à environ 20 km à l'ouest de Niort, alors qu'arrivait un TGV Paris-La Rochelle, qui ne marquait pas d'arrêt dans cette gare. L'homme a été tué sur le coup.

Le TGV accidenté, avec environ 400 personnes à bord, a été immobilisé pendant plus de deux heures, le temps de l'intervention des secours et des techniciens, et devrait pouvoir repartir en milieu d'après-midi, avec un nouveau conducteur.

Trois autres trains, un TGV dans chaque sens, et un TER Poitiers-La Rochelle, ont été supprimés et leurs passagers ont été pris en charge par des autocars, a-t-on précisé auprès de la SNCF.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles