Calais : Cazeneuve ne veut pas de centre

Deux migrants à Calais, au début du mois d'août. Deux migrants à Calais, au début du mois d'août.[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

En pleine tournée européenne sur le thème de l'immigration clandestine, le ministre de l'Intérieur ne veut pas encourager les migrants à rejoindre Calais. 

Erythréens, Soudanais, Somaliens... Ils sont aujourd’hui plus de 1 000 migrants à se trouver dans la région de Calais, dans l’attente d’un hypothétique passage en Grande-Bretagne. 

Mais Bernard Cazeneuve ne souhaite pas qu’un centre dédié soit installé au sein de la commune du Pas-de-Calais, a-t-il indiqué hier à Rome en marge d’un déplacement sur le thème de l’immigration illégale.

Alors que la maire de la ville, Natacha Bouchart (UMP), plaide pour un tel dispositif, le ministre de l’Intérieur ne souhaite pas créer un «nouveau point de convergence des migrants».

Et celui-ci d’expliquer : «Je ne peux pas à la fois démanteler les filières d’immigration irrégulière et organiser les conditions pour que les trafics continuent». 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles