Médicament inadapté : un patient décède à Bordeaux

Image d'illustration[Philippe Huguen / AFP]

Un sexagénaire est mort mercredi à l'Institut Bergonié de Bordeaux après avoir absorbé un médicament qui ne lui était pas destiné. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame.

 

L'information a été rapportée par Ouest France. Hospitalisé le 24 août, un patient de 61 ans est décédé mercredi dans l'après-midi à l'Institut Bergonié situé à Bordeaux au service d'oncologie après avoir reçu un médicament par erreur, délivré par une élève-infirmière en troisième année.

L'homme a reçu une injonction de chlorure de potassium alors qu'était prescrite une injonction de corticoïde, indique un communiqué de l'établissement de soins.

 

Ouverture d'une enquête

L'enquête de flagrance a été confiée à la Brigade de répression des atteintes aux personnes de la Sécurité publique départementale pour déterminer les circonstances de ce drame. "La thèse privilégié est celle d'une mauvaise administration de médicaments," a indiqué à l'AFP, un porte-parole du parquet.

Une autopsie a été pratiquée jeudi mais les résultats encore ne sont pas connus. De son côté, l'élève-infirmière a été entendue mais n'a pas été placée en garde à vue.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles