Viols filmés par webcam : peine maximale requise contre un père incestueux

Illustration.[AFP]

La peine maximale de 20 ans de réclusion a été requise vendredi à Strasbourg contre un père incestueux de 53 ans, jugé à huis clos pour pour les viols répétés de cinq fillettes et adolescentes qu'il filmait et diffusait en direct sur la Toile.

 

Le parquet a également requis que cette peine soit assortie de 20 ans de suivi socio-judiciaire, a-t-on appris auprès du greffe de la cour d'assises du Bas-Rhin.

Le parquet a en outre requis quatre années d'emprisonnement et un suivi socio-judiciaire avec injonction de soins pendant 5 ans à l'encontre d'un ex-militaire de 26 ans du 6e régiment de génie d'Angers (Maine-et-Loire) accusé d'avoir envoyé des instructions au quinquagénaire, par MSN, pour orienter en direct la tournure des actes dont les images étaient relayées par webcam.

Le quinquagénaire est accusé d'avoir violé ses deux filles et les trois enfants d'une concubine. La plus jeune des cinq victimes, âgées de 6 à 21 ans aujourd'hui, avait quatre ans au moment des faits.

Le principal accusé avait été interpellé en France en janvier 2012, après avoir été identifié sur des images par la police allemande, dans le cadre d'une enquête sur un pédophile allemand.

Plusieurs centaines de vidéos, sur lesquelles le quinquagénaire se mettait en scène avec les enfants, avaient été découvertes par les enquêteurs français lors d'une perquisition à son domicile.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles