"J’ai tué ta mère" : le père meurtrier informe sa fille par SMS

Le quartier populaire de Planoise, à Besançon. [CC/Toufik]

Le quartier de Planoise à Besançon a été le théâtre d'une terrible tragédie jeudi. Un homme y a en effet poignardé sa femme, avant de prévenir sa fille par SMS puis de se rendre à la police.

 

Le drame ferait suite à un différend conjugal. Selon l’Est Républicain, le meurtrier - avant de se rendre à la police - aurait annoncé son crime à sa fille par un message laconique : "J’ai tué ta mère".

Sous le choc, la jeune fille aurait quitté les cours pour se rendre au domicile familial, dans le quartier de Planoise, à Besançon. Accompagnée d’une voisine, elle a découvert le corps gisant de sa mère sur le sol entre la porte d’entrée et le salon.

Les secours ont constaté que la femme avait été frappée de plusieurs coups de couteau, dont certains au visage et au cou. L’enquête a été confiée aux policiers de la sureté départementale de la ville. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles