Polémique autour d'une oeuvre exposée au Mémorial de Caen

La statue "Unconditional Surrender ", installée à Caen fait polémique[DAMIEN MEYER / AFP]

S'agit-il d'un baiser ou d'une agression? Une sculpture suscite de vives réactions d'une association féministe. 

 

C’est un cliché célèbre, polémique aussi. Celui d’un marin embrassant fougueusement une infirmière dans les rues de New-York, en 1945.

C’est parce qu’elle est devenue «l’image icône de la fin du conflit» que le Mémorial de Caen expose depuis le 23 septembre une sculpture monumentale  de 8 mètres de haut, pesant 13 tonnes et signée de l'Américain Seward Johnson s’inspirant de la photo prise par Alfred Eisenstaedt, du magazine Life, 

Mais loin de symboliser la fin de la guerre, cette œuvre «immortalise une agression sexuelle» dénoncent les militants de Osez le féminisme, qui se basent sur un ouvrage dans lequel la dite infirmière aurait révélé s’être sentie agressée.

Une pétition pour demander son retrait a déjà récolté plus de 700 signatures. Le Mémorial exclut pour l'instant de retirer la statue.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles