Décès de Christophe de Margerie : Paris ouvre une enquête pour "homicides involontaires"

Christophe de Margerie.[AFP]

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "homicides involontaires" après la mort dans la nuit dans un accident d'avion près de Moscou du patron de Total Christophe de Margerie, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

 

L'ouverture d'une enquête en France pour des faits survenus à l'étranger est courante lorsqu'une ou plusieurs des victimes a la nationalité française.

L'enquête a été confiée à la Section de recherche de la gendarmerie des transports aériens, a précisé la source judiciaire.

L'avion privé, qui transportait Christophe de Margerie, est entré en collision avec une déneigeuse alors qu'il s'apprêtait à décoller de l'aéroport de Vnoukovo, près de Moscou. Il s'est écrasé peu avant minuit en provoquant la mort de la totalité de ses occupants: le patron de Total et trois membres d'équipage.

Selon le comité d'enquête russe, le conducteur de la déneigeuse était ivre. Le comité a également évoqué comme scenario possible "une erreur des aiguilleurs du ciel", "les mauvaises conditions météorologiques et une erreur de pilotage".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles