Rémi Fraisse : ouverture d'une information judiciaire

Une photo de Rémi Fraisse affichée par les militants sur le site de Sivens.[REMY GABALDA / AFP]

Le parquet de Toulouse a ouvert mercredi une information judiciaire pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", à la suite du décès dimanche du jeune manifestant Rémi Fraisse, 21 ans, sur le site du projet de barrage contesté dans le Tarn.

 

Cette enquête, ouverte contre X, vise des "faits commis par une personne dépositaire de l'autorité publique dans l'exercice de ses fonctions", a annoncé le parquet dans un communiqué, précisant que deux juges d'instruction ont été désignés pour mener les investigations et que l'Inspection générale de la gendarmerie nationale a été saisie.

 

À suivre aussi

Sivens Mort de Rémi Fraisse : le parquet requiert un non-lieu
La forêt de Sivens près de Gaillac, dans le Tarn, en septembre 2014, lieu choisi pour la construction d'un barrage controversé [REMY GABALDA / AFP/Archives]
Sivens Barrage de Sivens : la justice annule la déclaration d'utilité publique
Des soutiens de Rémi Fraisse, tué en 2014 sur le site du barrage de Sivens, dans le Tarn, manifestent à Gaillac le 25 octobre 2015 [REMY GABALDA / AFP/Archives]
Sivens Sivens : statut de témoin assisté pour le gendarme lanceur de la grenade

Ailleurs sur le web

Derniers articles