Calais : un centre d'accueil pour les migrants

Les migrants sont de plus en plus nombreux à Calais. [[PHILIPPE HUGUEN / AFP]]

Pour la première fois depuis sa nomination, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve s’est rendu lundi 3 novembre à Calais (Pas-de-Calais) afin de trouver "des solutions humaines" à la problématique des migrants.

 

Une visite très attendue durant laquelle Bernard Cazeneuve a confirmé la création d’un centre d’accueil de jour. Douze ans après la fermeture de Sangatte, ce centre bénéficiera d’un "budget de 3 millions d’euros par an que l’Etat mobilisera en sollicitant l’Union européenne" a-t-il annoncé.

Au grand dam de certaines associations humanitaires, qui voient dans ce projet un "ghetto" visant à assigner les migrants à "'invisibilité". Pour ces organismes, dont Emmaüs France, ce centre ne pourra pas accueillir tous les exilés et "sera difficile à gérer".

Car le nombre de candidats à l’exil vers l’Angleterre n’a cessé de croître ces derniers mois dans l’agglomération calaisienne, rendant la cohabitation avec les habitants de plus en plus difficile. Ils seraient actuellement, selon la préfecture, plus de 2 200 sur place.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles