Foulard tête de mort : polémique autour de policiers déguisés en casseurs

Des policiers à Nantes samedi.[Capture d'écran / You Tube]

Des policiers en civil portant le masque tête de mort du FPS "Call of Duty" ont été photographiés samedi au cours des manifestations rendant hommage au militant écologiste Rémi Fraisse.

 

Des clichés montrant des policiers en civil porter un bandana tête de mort pour mieux se fondre dans la foule lors des récentes manifestations à Nantes en hommage à Rémi Fraisse, circulent depuis peu sur les réseaux sociaux. Et leur publication a immédiatement déclenché la polémique.

 

 

Interrogé par metronews, Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche, a expliqué que cette tenue n’était pas "digne d’un fonctionnaire de police et cela montre qu’il y a une volonté de terroriser alors que les forces de l'ordre doivent d'abord apaiser".

"Il n’y a rien de choquant. Les policiers ne vont pas arriver en costard cravate pour arrêter des casseurs" a de son côté rétorqué Fabien Vandermerlick, secrétaire national au syndicat de police Alliance.

 

 

Il n’empêche que pour un geste similaire, un légionnaire français avait été sanctionné par l’état-major, en janvier 2013 en pleine opération Serval visant à libérer le Nord-Mali de combattants islamistes. Capturé par un photographe de l’AFP, le cliché avait à l’époque choqué les politiques et les médias.

 

dm_img_principale_soldattetedemort2.jpg

Joachim Tybora le 20 janvier 2013 alors qu'il est en mission au Mali [Issouf Sanogo / AFP].

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles