La RATP très inquiète du phénomène du "RER surfing"

Une femme attend un RER à Paris [Fred Dufour / AFP/Archives] Une femme attend un RER à Paris [Fred Dufour / AFP/Archives]

S’accrocher à l’extérieur d’un wagon de RER pendant son trajet tout en se filmant. C’est le nouveau «jeu» très dangereux à la mode.

 

Alors que deux vidéos de cette pratique ont déjà été vues plusieurs dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux, la RATP a condamné fortement ces comportements «dangereux, irresponsables et répréhensibles». Dans la foulée, elle a décidé de «saisir les autorités judiciaires». 

Un jeune homme a d’ailleurs été auditionné mercredi par la justice, a-t-on appris hier. Il avait été filmé par son acolyte en train de se retenir à des poignées extérieures d’une rame du RER A, entre Neuilly-Plaisance (93) et Val-de-Fontenay (94). Totalement interdite, cette pratique est peut être mortelle puisque les trains sont capables d’atteindre une vitesse de 100 km/h. 

En mai 2013, un homme avait été tué à Paris après avoir percuté un tunnel en voulant se filmer sur le toit de la ligne 6 du métro parisien. Ce phénomène existe depuis plusieurs années déjà en Inde et en Russie et a fait plusieurs victimes.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles