IDF : l'avenir flou du Navigo unique

Photo d'illustration. Photo d'illustration. [PATRICK KOVARIK / AFP]

L’avenir reste flou pour le passe Navigo unique. Si ce projet pour 2015 n’a pas été enterré mardi par le conseil régional, il reste à régler l’épineuse question de son financement (entre 300 et 500 millions d’euros).

 

La région ne peut en effet plus compter sur une hausse de la contribution économique des entreprises, qui financent en grande partie le passe Navigo.

L’idée a en effet été rejetée par l’Assemblée nationale la semaine dernière. Les élus verts, qui portent le projet de tarification unique, vont donc déposer un nouvel amendement à la fin du mois. Ils espèrent obtenir quand même une légère augmentation des sommes versées par les sociétés franciliennes.

"Le sort du passe Navigo unique sera alors entre les mains des députés", explique Mounir Satouri, président du groupe EELV au conseil régional. Si cette solution de financement est approuvée par les parlementaires, elle pourra être examinée par la région.

Et si tous les indicateurs sont au vert, le passe unique pourrait alors voir le jour au second semestre de l’année prochaine.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles