Quel pourrait être le futur nom de l’UMP ?

Nicolas Sarkozy, lors de son meeting à Lambersart, le 25 septembre 2014. En fond, les couleurs de l'UMP, parti duquel il vient d'être élu président. [PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Réélu dimanche à la tête de l’UMP, Nicolas Sarkozy a affirmé qu’il souhaitait changer le nom de son parti. Elus et internautes ont déjà imaginé quelques pistes.

 

RPF, UNR, UDR, RPR, UMP : depuis le début de la Ve République, en 1958, ce n’est pas la première fois que la mouvance gaulliste et les quelques chapelles centristes qu'elle héberge changera d’identité.

Nicolas Sarkozy a affirmé le 1er décembre aux permanents du siège, rue de Vaugirard, que le nom sera changé avant les départementales en 2015. Néanmoins, la nouvelle dénomination sera accolée à l’acronyme "UMP" pour ces élections. Un compte Twitter NouveauNomPourL'UMP a d'ailleurs vu le jour et se propose de centraliser les propositions.

Et pour l'heure, ces propositions sont rares. Côté élus, seul le député des Yvelines, Jacques Myard, avait proposé en juin, avant la réélection de Nicolas Sarkozy, "Alliance pour la République". Il était aussi en faveur d'une dissolution du parti.

Le vice-président de l’UMP, Guillaume Peltier, serait pour sa part favorable au "Parti de la France", déjà évoquée par l’ex-président de la République (ndlr "je veux faire le parti de la France"). Néanmoins, ce nom a le défaut d’être déjà utilisé par une formation droitière fondée en 2009 par Carl Lang, un ex cadre du FN.

Autre hypothèse, l'élargissement à l'échelle du parti du nom d'un de ses courants à l'instar de La Droite humaniste, La Droite forte ou La Droite sociale. On a même évoqué la possibilité d’une "Union des Socialistes de la Droite et du Centre" (USDC). Peu probable car cela ne ferait que légitimer le discours frontistes sur l'"UMPS".

Henri Guaino, la plume de Nicolas Sarkozy, a expliqué pour sa part qu’il était "sensible au RPR" (ndlr : le Rassemblement pour la République). Cependant, reprendre un nom désormais ancien ne semble pas correspondre à l’idée de renouveau que Nicolas Sarkozy voudrait insuffler.

 

Internautes inspirés

Sur le compte Twitter dédié à cet effet ainsi que sur différents forums, les propositions se font aussi nombreuses que variées.

Union pour la France forte, Droite des valeurs de la France, Ensemble pour la France, Valeurs républicaines ou encore la France de demain : les militants UMP rivalisent d'inventivité. 

 

Et vous ? Que choisiriez-vous ?

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles