Lyon : quand les policiers interpellent par mégarde des gendarmes

Les policiers n'avaient pas été mis au courant que leurs collègues gendarmes avaient aussi été mobilisés dans cette zone... habituellement réservée à la police.[Philippe Huguen/AFP]

Appelés pour un braquage à Lyon, des policiers ont arrêté, une fois sur place, des gendarmes pensant qu'il s'agissait des braqueurs.

 

Les faits sont survenus le 3 décembre dernier mais l'information n'a été révélée que ce mercredi par RTL.

Suite à un appel téléphonique de riverains suspectant des individus de préparer un braquage, des policiers se rendent dans le quartier de la Duchère de Lyon.

 

Les gendarmes portaient des cagoules

Une fois sur place, les agents de police tombent nez à nez sur cinq hommes cagoulés et deux autres, avec des menottes aux poignets. Ni une, ni deux, les policiers procèdent à l'interpellation de l'ensemble petit groupe.

Sauf qu'il s'avère que, les individus au visage dissumulé, ne sont pas des caïds, mais bien des gendarmes qui venaient d'interpeller et de menotter les deux vrais braqueurs.

 

Echange téléphonique musclé

L'explication à cette incroyable bévue est assez simple : les policiers appelés à intervenir n'avaient tout simplement pas été mis au courant que leurs collègues gendarmes avaient aussi été mobilisés dans cette zone... habituellement réservée à la police.

D'après RTL qui rapporte les témoignages de plusieurs enquêteurs sous couvert d'anonymat, s'en serait suivie un échange téléphonique musclé entre le patron de la police locale et son homologue gendarme.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles