Pourquoi dit-on "22 v’là les flics !" à l’arrivée de la police ?

[ARCHIVES AFP]

Utilisée pour prévenir de l’irruption de la police, l’expression «22 v’là les flics !» n’a en réalité rien à voir avec les forces de l’ordre, mais est issue du milieu de l’imprimerie.

 

Il faut remonter au XIXe siècle, lorsque les linotypistes – ouvriers chargés de composer le texte destiné à être imprimé –, avaient mis au point ce code afin de prévenir de l’arrivée d’une personne.

Le corps 22, destiné aux gros titres (contre 9 ou 10 pour des caractères de textes normaux), était tout désigné pour annoncer la venue inopinée d’un responsable.

Ainsi, si l’un des employés se mettait à crier «22» à ses collègues, c’était pour indiquer que le chef arrivait et qu’il fallait vite interrompre une pause non autorisée par le patron.

Le «44» a même été un temps utilisé pour indiquer l’arrivée du grand patron, mais c’est le «22» qui s’est imposé dans le langage. L’usage populaire s’est ensuite chargé d’ajouter «les flics», symboles de l’autorité.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles