Loi Macron : Transdev saute sur l'occasion

Transdev, via sa filiale Eurolines, compte ouvrir des lignes d'autocars en France. [Hynek Moravec / CC]

La compagnie de transports veut profiter des opportunités offertes par la loi et ouvrir des lignes d'autocar en France.

 

Très contestée par certains, la loi pour la croissance et l’activité, présentée cette semaine par le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, fait également des heureux. L’entreprise Transdev a ainsi annoncé, hier, qu’elle comptait développer des lignes d’autocar «de façon massive» dès que le texte le lui permettrait. 

Celui-ci prévoit en effet de supprimer les lourdeurs administratives qui pèsent actuellement sur les compagnies de transport et les empêchent d’ouvrir des liaisons d’autocar. Via sa filiale Eurolines, Transdev ouvrira des trajets vers une quarantaine de destinations.

Si des lignes très rentables, comme Paris-Marseille ou Paris-Lyon, sont prévus, la société s’appliquera également à proposer des «lignes mal desservies par la SNCF», Bordeaux-Lyon ou Rennes-Strasbourg en tête. Selon Bercy, cinq millions de personnes pourraient ainsi choisir ce moyen de transport.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles