Hollande met le cap sur l'immigration

Le président François Hollande. Le président François Hollande. [Alain Jocard / AFP]

Le chef de l'état doit s'exprimer lundi sur un thème qui ne faisait pas partie de ses priorités jusqu'à présent : l'immigration. 

C’est la première fois, depuis son arrivée au pouvoir il y a deux ans et demi, qu’il s’empare réellement du sujet. Le président François Hollande veut profiter de l’inauguration du Musée de l'histoire de l'immigration, lundi à Paris, pour s’exprimer sur la question. 

Aucune annonce majeure n’est attendue lors de son discours, comme a indiqué l’Élysée, aussi le chef de l’état devrait se contenter de souligner les aspect positifs de l’immigration en France, assure son entourage. 

 

Le vote des étrangers en suspens

Les associations jugent cette intervention trop tardive, mais reconnaissent toutefois la difficulté, pour le chef de l’état, de traiter un sujet aussi sensible. Preuve en est avec les critiques faites au projet de réforme du droit d'asile, soumis la semaine dernière à l’Assemblée nationale.

Autre dossier délicat, le droit de vote des étrangers non communautaires pour les élections locales. François Hollande en avait fait une promesse de campagne, mais plus de la moitié des Français y est opposée.

 

 

À suivre aussi

Pour François Hollande, «la démocratie paraît en danger dans notre pays».
Politique François Hollande va publier un livre d'entretiens sur la «crise démocratique»
Réseaux sociaux François Hollande révèle ce qu'il a dit à Carla Bruni aux obsèques de Jacques Chirac
«François Hollande est un homme qui a une libido, et qui provoque la libido», a lancé Fabrice Luchini.
Politique Fabrice Luchini évoque à nouveau la libido de François Hollande

Ailleurs sur le web

Derniers articles