Actes islamophobes : Valls assure ses "compatriotes musulmans" de son "soutien"

Une explosion d'origine criminelle s'est produite le 8 janvier à Villefranche-sur-Saône (Rhône) devant un snack kebab jouxtant la mosquée de la ville, sans faire de victime. [Jean Philippe Ksiazek/AFP]

Manuel Valls a assuré lundi soir "ses compatriotes musulmans de son soutien" après l'annonce par le CFCM d'une multiplication d'actes antimusulmans depuis l'attentat contre Charlie Hebdo.

 

"Des mosquées ont subi des dégradations. Je veux assurer nos compatriotes musulmans de mon soutien. Chaque Français doit être protégé", a déclaré le Premier ministre sur son compte twitter.

 

Plus de cinquante actes antimusulmans

Plus d'une cinquantaine d'actes antimusulmans ont été relevés en France depuis l'attentat jihadiste contre Charlie Hebdo mercredi, a annoncé lundi à l'AFP l'Observatoire contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui appelle l'État à "renforcer la surveillance".

Selon le président de cet observatoire, Abdallah Zekri, citant des chiffres émanant du ministère de l'Intérieur, 54 actes antimusulmans ont été comptabilisés depuis mercredi, qui se ventilent en 21 "actions" (tirs de pistolet à grenaille dans l'Aude, grenades à plâtre au Mans, explosion dans un kebab jouxtant une mosquée dans le Rhône...) et 33 "menaces" (insultes notamment). Ce décompte ne comprend pas Paris et sa petite couronne.

Le ministère de l'Intérieur, qui avait annoncé lundi matin des mesures de protection pour les écoles et les lieux de culte juifs, a indiqué dans la soirée que les renforts militaires iront aussi à la protection des lieux de culte musulmans.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles