Charlie Hebdo va récolter 10 millions d'euros

Imprimé à 5 millions d'exemplaires, vendus 3 euros pièce, le numéro de mercredi, s'il est intégralement écoulé, lui rapportera environ 8 millions d'euros.[AFP]

Al-Qaïda au Yémen a revendiqué ce mercredi dans une vidéo l'attaque contre Charlie Hebdo. Le dernier numéro du journal tiré à 3 millions d'exemplaires est épuisé, 2 millions d'exemplaires supplémentaires vont être imprimés. Christiane Taubira demande aux parquets de faire preuve de "réactivité" et de "fermeté" envers les auteurs d'"apologie du terrorisme". François Hollande a demandé à ce que le "rythme de réduction" des effectifs dans la Défense soit "revu et adapté".

 

> Actualiser le direct 

 

20h55 : "Charlie Hebdo vit et vivra", a lancé mercredi le président François Hollande en inaugurant la Philharmonie de Paris.

20h42 :  Le Sénégal interdit la diffusion de Charlie Hebdo et Libération de mercredi.

19h32 : Près de neuf Français sur dix estiment que François Hollande a bien géré la période des attentats à Paris contre Charlie hebdo et une supérette casher, qui ont fait 17 morts la semaine dernière, selon un sondage CSA pour BFMTV.

19h24 : En cumulant ventes, abonnements, dons et aide publique, Charlie Hebdo pourrait recueillir plus d'une dizaine de millions d'euros après l'attentat, une manne pour ce petit magazine qui fin décembre ne savait plus comment payer ses salariés. Imprimé à 5 millions d'exemplaires, vendus 3 euros pièce, le numéro de mercredi, s'il est intégralement écoulé, lui rapportera environ 8 millions d'euros.

18h20 : réuni à la Grande mosquée de Paris dans le cadre d'un rassemblement élargi à l'UOIF (proche des Frères musulmans) et à l'Union des mosquées de France (liée au Maroc), le bureau du Conseil français du culte musulman (CFCM), l'instance censée incarner un "islam de France", a de nouveau adressé un message aux imams. Les responsables musulmans ont appelé les imams à relayer dans leurs prêches de vendredi prochain "l'essence du message coranique et de ses valeurs universelles et humanistes". Les imams des quelque 2.300 à 3.000 lieux de culte musulmans avaient déjà été invités à condamner la violence vendredi dernier, en pleine vague d'attentats.

 

17h37 : une fresque réalisée par deux street-artistes niçois place Garibaldi, à Nice, au lendemain de l'attentat contre Charlie-Hebdo, a été vandalisée dans la nuit de mardi à mercredi rapporte l'AFP. 

 

17h21 : lors de ses voeux aux armées sur le porte-avions Charles de Gaulle, François Hollande a annoncé que compte tenu de la "situation exceptionnelle" créée par les récents attentats, le "rythme de réduction" des effectifs dans la Défense devait être "revu et adapté".

 

16h54 : une partie des armes utilisées par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly dans les attaques de Paris ont été achetées en Belgique, affirment plusieurs médias belges. "La kalachnikov et le lance-roquettes utilisés par les frères Kouachi ont été achetés par Coulibaly aux alentours de la gare du Midi, à Bruxelles, pour moins de 5.000 euros", écrit le journal La Dernière Heure, citant "de très bonnes sources".

 

16h40 : Les funérailles du dessinateur Wolinski auront lieu jeudi à Paris dans la plus stricte intimité. Une crémation est prévue au cimetière du Père-Lachaise. Elle sera suivie de l'inhumation au cimetière du Montparnasse. Un hommage au dessinateur Charb sera rendu vendredi à Pontoise (Val-d'Oise). L'inhumation du dessinateur Honoré est prévue vendredi à la mi-journée au Père Lachaise. Tignous sera pour sa part inhumé jeudi à 15h30, également au Père-Lachaise.

 

16h00 : la ministre de la Justice Christiane Taubira a demandé aux parquets de faire preuve de "réactivité" et de "fermeté" envers les auteurs d'"apologie du terrorisme" ou de "propos et agissements racistes ou antisémites", a annoncé mercredi la Chancellerie. Selon un décompte du ministère de la Justice, 54 procédures ont été ouvertes pour "apologie du terrorisme" ou "menaces d'actions terroristes" depuis l'attentat à Charlie Hebdo la semaine dernière.

 

14h47 : Un tribunal turc ordonne le blocage des sites internets qui reproduisent la une de Charlie Hebdo.

 

14h10 : Le député UMP Xavier Bertrand a estimé mercredi que François Hollande et Manuel Valls avaient été "à la hauteur" des circonstances, après la vague d'attentats qui a frappé la France la semaine dernière.

 

13h57 : Un journal d'opposition turc a bravé mercredi, seul, les pressions et menaces qui se multiplient dans les pays musulmans en publiant des caricatures, dont une de Mahomet, du journal satirique Charlie Hebdo paru après l'attentat jihadiste qui a décimé sa rédaction.

 

13h47 : Les obsèques de Clarissa Jean-Philippe, la jeune policière municipale assassinée par Amédy Coulibaly jeudi dernier à Montrouge (Hauts-de-Seine), se tiendront dimanche et lundi en Martinique, a-t-on appris mercredi auprès du Conseil régional de son île natale.

 

12h50 : L'écrivain français Michel Houellebecq a déclaré avoir peur depuis l'attentat contre Charlie Hebdo et estimé que "rien ne (serait) plus comme avant", dans un entretien publié mercredi par le quotidien italien Corriere della Sera.

 

12h05 : Le dessinateur Cabu, victime de l'attaque de Charlie Hebdo, a été inhumé dans l'intimité à Châlons-en-Champagne. Cabu, 76 ans, laisse derrière lui, après 60 ans de carrière, plus de 35.000 dessins, qui font de lui l'un des plus grands caricaturistes français

 

11h56 : Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé mercredi qu'il allait se rendre "prochainement" aux Etats-Unis, notamment pour "sensibiliser les grands opérateurs d'Internet" à la surveillance antiterroriste.

 

11h44 : Plusieurs centaines de personnes ont assisté mercredi à Clermont-Ferrand aux obsèques de Michel Renaud, fondateur du festival Rendez-vous du Carnet de Voyage tué la semaine dernière à Charlie Hebdo où il rendait des dessins à Cabu.

 

11h26 : Le premier capitaine musulman de l'équipe de France de rugby, Abdelatif Benazzi, exprime son émotion, mercredi dans Sud Ouest, une semaine après les attentats sanglants qui ont touché la France : "Comment ne pas être blessé dans mon âme et dans mon honneur", réagit Abdelatif Benazzi.

 

10h55 : Des exemplaires du nouveau numéro de Charlie Hebdo sorti mercredi et déjà épuisé dans tous les points de vente en France, étaient proposés sur internet à des prix faramineux atteignant plusieurs centaines d'euros, un comportement "absolument indécent" selon RSF.

10h51 : Selon la vidéo d'Al-Qaïda au Yémen, l'attaque contre Charlie Hebdo a été menée sur ordre du chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri.

10h37 : L'Iran a condamné le "geste insultant" du magazine français Charlie Hebdo qui publie mercredi en couverture un dessin représentant le prophète Mahomet, estimant que ce dessin "porte atteinte aux sentiments des musulmans".

10h30 : Un jeune homme a été condamné mardi soir à Nanterre à un an de prison ferme pour apologie du terrorisme dans une vidéo postée sur Facebook, et immédiatement emprisonné.

10h27 : A travers une vidéo, Al-Qaïda au Yémen revendique l'attentat contre Charlie Hebdo. "Des héros ont été recrutés et ils ont agi", a déclaré, dans la vidéo mise en ligne mercredi sur un site islamiste, l'un des dirigeants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), Nasser Ben Ali al-Anassi.

10h18 : La loi sur le renseignement "est prête", elle permettra un "accès aux données informatiques de ceux qui fomentent" des attentats et la possibilité de "sonoriser" les lieux privés où ils sévissent, a déclaré le député (PS) Jean-Jacques Urvoas.

10h04 : L’État Islamique juge "extrêmement stupide" la publication de nouvelles caricatures de Mahomet. 

10h02 : Charlie Hebdo épuisé dans tous les points de vente de France.

09h56 : Un jihadiste présumé, déjà mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, doit être jugé mercredi en correctionnelle en comparution immédiate pour avoir menacé de mort un policier à Elbeuf (Seine-Maritime), a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

09h51 : Dès 07H19 , le site d'enchères en ligne eBay publiait sa première annonce relative au dernier numéro de Charlie Hebdo, conçu par l'équipe qui a survécu au massacre commis par les frères Kouachi.

09h50 : L'Iran condamne la couverture "insultante" du magazine Charlie Hebdo. 

09h20 : Pour faire face à la demande, Charlie Hebdo va tirer à 5 millions d'exemplaires.

09h00 : Dieudonné a été arrêté et placé en garde à vue pour apologie du terrorisme, selon une source policière, citée par l'AFP.

08h50Le nouveau Charlie Hebdo, signé par les rescapés de l'attentat, était déjà épuisé mercredi matin vers 08H30, peu après sa parution, dans de nombreux points de vente à Paris et en province, ont constaté des journalistes de l'AFP.

08h20 : Charlie Hebdo est déjà introuvable dans de nombreux points de vente en France.

07h40Plus de vingt pays, cinq langues, 3 millions d'exemplaires avec Mahomet en Une. Attendu dans le monde entier, le dernier Charlie Hebdo, signé par les rescapés de l'attentat, paraît mercredi sous l'oeil réprobateur de certaines autorités musulmanes qui y voient une "provocation"

07h10 : La France est en état de siègeA menace exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Une semaine après l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo, le pays a pris des airs de camp retranché, sécurisé comme jamais.

06h50 : Une nouvelle vidéo de la fuite des frères Kouachi prise juste après la tuerie à Charlie Hebdo a été dévoilée hier. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles