Dialogue social : syndicats et patronat dans l'impasse

Le président du Medef, Pierre Gattaz, le 4 juillet 2013 à l'Elysée. [Thomas Samson / AFP]

Les partenaires sociaux se sont quittés samedi 17 janvier sans avoir pu trouver d'accord. Une nouvelle séance de négociations pourrait avoir rapidement.

 

 

Quatre mois de négociations et une dernière séance marathon de deux jours et une nuit complète n'y auront pas suffi. Syndicats et patronat se sont séparés, samedi matin, sans avoir trouvé d’accord sur la modernisation du dialogue social

La question de la représentation des salariés des très petites entreprises a en effet profondément divisé les différentes organisations. Et le patronat, lui-même déchiré entre plusieurs tendances, a finalement renoncé à présenter un nouveau texte samedi matin.

 

Les discussions relancées  ?

Mais «la négociation n’est pas terminée», s’est empressé de déclarer le Medef. Si aucune date n’a encore été fixée, l’hypothèse d’une nouvelle séance de discussions a été évoquée.

Car le temps presse pour les partenaires sociaux. Le ministère du Travail compte en effet porter un projet de loi sur la modernisation du dialogue social au deuxième trimestre 2015, et ce quelle que soit l'issue des négociations. En l'absence d'accord signé, organisations syndicales et patronales s'exposent donc au risque de perdre la main sur le texte législatif.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles