Loi santé : Marisol Touraine rencontre les patrons de cliniques

Marisol Touraine[[AFP]]

Sur tous les fronts. Alors que des discussions ont déjà été lancées avec les urgentistes et les médecins, Marisol Touraine doit désormais composer avec les cliniques privées pour tenter de trouver des compromis sur le projet de loi santé, vivement critiqué.

 

Plusieurs représentants sont attendus ce lundi au ministère pour discuter de l’épineux dossier des dépassements d’honoraires. Car le nouveau texte change la donne : il prévoit qu'un établissement puisse être considéré comme un service public hospitalier, doté de crédits financiers, seulement si aucun de ses médecins ne pratique de dépassement d’honoraire.

Une mesure qui fait bondir les patrons de clinique, dont les médecins, notamment les chirurgiens, pratiquent des tarifs libres.

Marisol Touraine avait déjà lâché du lest sur ce point en décembre, acceptant de réfléchir à "des dérogations limitées" face à la menace de grève illimitée du secteur privé.  

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles