Intempéries : des milliers de foyers sans électricité

Le gros des intempéries semblait cependant passé vendredi après-midi et seuls quatre des douze départements qui avaient été placés jeudi soir en vigilance orange le restaient vendredi en fin de journée.[Philippe Huguen / AFP/Archives]

Les abondantes chutes de neige depuis jeudi soir sur les Alpes et les Pyrénées provoquent d'importants risques d'avalanches, tandis que des vents violents ont fait cinq blessés et privent d'électricité des milliers de foyers dans le Sud-Ouest.

 

Le gros des intempéries semblait cependant passé vendredi après-midi et seuls quatre des douze départements qui avaient été placés jeudi soir en vigilance orange le restaient vendredi en fin de journée.

L'alerte "pluie-inondation et avalanches" a ainsi été levée à 16H00 pour la Savoie et la Haute-Savoie. Mais la levée de l'alerte n'empêche pas des risques importants d'avalanches, a averti Météo-France.

Dans la matinée, la vigilance orange "neige" avait déjà été levée pour l'Isère, l'Ain, le Doubs, le Jura et les deux Savoies, de même que l'alerte "crue" pour le Gers et les Hautes-Pyrénées.

Le suivi pour "pluie-inondation et avalanches" est en revanche maintenu pour quatre départements : Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées.

Le courant restait coupé dans 15.500 foyers du Sud-Ouest : 9.000 en Aquitaine et 6.500 en Midi-Pyrénées, a indiqué à l'AFP Frédéric Boutaud, directeur des relations externes d'ERDF dans le Sud-Ouest.

Les Pyrénées-Atlantiques étaient les plus touchées, avec 6.000 foyers sans courant, suivies des Hautes-Pyrénées (3.000) et de la Haute-Garonne (2.000), a-t-il précisé.

La situation devrait revenir à la normale "pour la grande majorité" des utilisateurs vendredi soir, selon le porte-parole.

Les coupures ont été provoquées par des vents qui ont soufflé en rafales de plus de 100 km/h dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Sud-Ouest, selon Météo-France.

En Aquitaine, les chutes d'arbres ont entraîné quatre accidents de la circulation qui ont fait quatre blessés légers dans les Landes. Dans les Pyrénées-Atlantiques, un charpentier de 41 ans s'est grièvement blessé à Mont, après une chute de six mètres alors qu'il replaçait des tuiles sur un toit. Les secours ont effectué près de 300 interventions dans la région.

En Midi-Pyrénées, une maison s'est effondrée à Labastidette (Haute-Garonne), vraisemblablement en raison de la pluie et du vent, selon les pompiers. Ses deux occupants avaient réussi à s'enfuir auparavant.
   

Risque d'avalanches niveau 4

La levée de l'alerte dans la plupart des départements n'empêche pas des risques d'avalanches "forts" sur l'ensemble des Alpes et sur les Pyrénées, a prévenu Météo-France. Ce risque atteint un niveau 4 sur 5 dans de nombreux massifs.

"Pour cette fin de semaine, le manteau neigeux restera fragile, encore mal stabilisé. Ce risque est généralisé et concerne également de nombreux massifs des Alpes du Sud où les chutes de neige ont été moindres mais également accompagnées de vent très fort", a mis en garde Météo-France.

Depuis le début de la saison hivernale 2014-2015, 18 personnes ont péri dans des avalanches en France, selon l'Association nationale pour l'étude de la neige et des avalanches (Anena).

"Des précipitations soutenues concernent les Pyrénées et son piémont, sous forme de neige au-dessus de 800 m environ. La limite pluie-neige se maintient vers 800 m", a précisé Météo-France, selon qui l'événement climatique doit s'achever "au plus tôt" dimanche à 07H00.

"Les chutes de neige deviennent très importantes, avec une couche de neige à venir de 60 cm à 1 m d'ici samedi matin vers 1.500m. En plus basse montagne, les cumuls peuvent atteindre 10 à 20 cm à 800 mètres vendredi soir et 30 à 40 cm samedi matin", selon l'organisme public.

L'épisode neigeux est en revanche "en grande partie terminé" sur le Dauphiné et la Franche-Comté, a-t-il indiqué.

Plusieurs stations de ski étaient difficiles d'accès, voire fermées, vendredi et les équipements spéciaux étaient souvent obligatoires.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles