Renseignement : les écoutes renforcées

[Lionel Bonaventure / AFP/Archives]

Les détails du projet de loi sur le renseignement, qui sera présenté jeudi, sont en partie connus.

Il est une des réponses aux attentats de janvier dernier. Le projet de loi sur le renseignement, promis par le chef de l’État, sera présenté jeudi en conseil des ministres. Son but : permettre aux autorités françaises de mieux surveiller les potentiels terroristes, et ce en améliorant les techniques d’espionnage, comme l’expliquait lundi soir le Figaro, qui détaillait certains détails du texte.

Après autorisation administrative, les agents pourront ainsi intercepter les emails et SMS des suspects, voire enregistrer ce que ces derniers ont tapé sur leurs clavier d’ordinateur. 

Autre arme à la disposition des enquêteurs, la possibilité de poser des «mouchards» dans une voiture ou une habitation pour récolter un maximum d’informations, ou enfin le fait de pouvoir mettre une balise dans un véhicule pour ensuite le suivre à la trace. 

 

Vous aimerez aussi

Extrait d'une campagne contre la radicalisation islamiste lancée par le gouvernement en janvier 2015.
Lutte contre le terrorisme La radicalisation islamiste dans le viseur
Interview exclusive Gérard Collomb : «Toutes les forces sont mobilisées et aptes à agir»
Terrorisme Saint-Etienne-du-Rouvray : une enquête ouverte après les révélations de Mediapart

Ailleurs sur le web

Derniers articles