La marée du siècle dope le tourisme

La baie du Mont-Saint-Michel offre un cadre d'exception pour assister à ce phénomène. Son marnage, c'est-à-dire la différence entre la pleine et la basse mer, sera le 21 mars de 14, 15 mètres soit plus qu'un immeuble de 4 étages.[P_ESCUDERO]

Les côtes littorales de Bretagne et de Normandie s'apprêtent à accueillir une foule de curieux, venus voir un spectacle qui promet d'être exceptionnel.

 

Il n’y a pas que l’eau qui s’apprête à déferler, ce week-end, sur les côtes bretonnes et normandes. La marée dite "du siècle" devrait en attirer une autre, humaine celle-là. Il faut dire qu’avec un coefficient de 119, le spectacle promet d’être exceptionnel.

Les journées de samedi et dimanche verront accourir les touristes français et étrangers, curieux de voir la mer se retirer très loin, dévoilant un vaste estran sableux, avant de remonter à toute vitesse. Ce phénomène, qui se reproduit tous les 18 ans environ, est une aubaine pour le secteur touristique et les hôtels affichent complet depuis plusieurs jours.

 

"Une affluence record"

En Bretagne, le comité régional du tourisme et son directeur, Michael Doods, se frottent les mains : "C’est une opportunité incroyable pour le tourisme", estime-t-il, précisant qu’une "forte fréquentation" est attendue.

A Saint-Malo (Île-et-Villaine), "tout laisse présager une affluence record", explique Laurence Bozzuffi, directrice de l’office du tourisme. Depuis le mois de janvier, les appels concernant cette marée se sont multipliés et les établissements hôteliers de la ville n’ont "quasiment plus de chambres libres pour les nuits de vendredi et samedi", les deux plus demandées.

 

Le Mont Saint-Michel pris d'assaut

Même son de cloche du côté de Pontorson, à une dizaine de kilomètres du Mont Saint-Michel (Manche), où la fréquentation pourrait dépasser celle de juillet dernier, lorsque le Tour de France était passé par là. Le déferlement des touristes n’a cependant pas fait perdre de vue les potentiels dangers d’une telle marée, et les autorités ont pris soin d’informer les visiteurs des consignes de sécurité à respecter. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles