Caen : Huit mois ferme pour apologie du terrorisme

Il avait publié sur sa page Facebook des images et vidéos liées à des mouvements terroristes[AFP]

Un trentenaire a été condamné vendredi en appel à Caen à huit mois de prison ferme pour apologie du terrorisme pour avoir publié sur sa page Facebook des images et vidéos liées à des mouvements terroristes, a-t-on appris samedi auprès de la cour d'appel, confirmant une information du quotidien Ouest-France.

 

L'homme de 31 ans avait été condamné le 30 janvier par le tribunal correctionnel de Rennes à six mois de prison dont quatre avec sursis pour menaces de mort envers les forces de l'ordre, des menaces aussi publiées sur sa page Facebook, mais il avait été relaxé des chefs d'apologie du terrorisme, explique le quotidien sur son site internet. Le parquet avait fait appel, précise-t-on à la cour d'appel.

Vendredi la cour d'appel a cassé le jugement de première instance et condamné l'homme, un chômeur et  père de famille résidant à Falaise (Calvados), selon Ouest-France, à huit mois de prison ferme pour apologie du terrorisme.

 

Vous aimerez aussi

Etats-Unis Procès Monsanto : le Roundup a contribué au cancer d'Edwin Hardeman, estime un jury américain
Justice Clip «pendez les blancs» : le rappeur Nick Conrad condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis
Un Boeing 737 MAX 9 dans l'usine de Renton, dans l'Etat de Washington, le 12 mars 2019  [Jason Redmond / AFP]
Aéronautique Crashs de 737 MAX : la justice américaine s'en mêle, Boeing tente de rassurer

Ailleurs sur le web

Derniers articles