La guerre de 39-45, six années d’horreur

Des survivants du camp de Buchenwald en Allemagne, en mars-avril 1945, après la libération des camps de concentration par les Alliés [Eric Schwab / AFP/Archives]

Jamais l’homme n’a autant tué. Conflit européen devenu planétaire, la Seconde Guerre mondiale a été à l’origine d’environ 60 millions de morts, dont plus de la moitié de civils.

 

A elle seule, l’URSS représente un tiers de ces pertes. A la férocité des combats, s’est ajoutée l’horreur sans précédent de la Shoah, extermination massive ayant entraîné la ­disparition de cinq à six millions de juifs vivant alors en Europe.

Par ailleurs, les bombardements ont entraîné la destruction quasi totale de nombreuses villes, dont les tristement célèbres Hiroshima et Nagasaki.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles